14 juin 2019 0 Commentaire

Rcmloader, une autre choix de dongle pour hacker nintendo switch

Lorsque des developpeurs ont trouvé des solutions de hacker Nintendo Switch, il exsite differente dongle pour injecter des différentes cfw, tel que SX Gear, R4S dongle, NS-Atmosphere, aujourd’hui, nous vous presentons le dongle le plus economique-Rcmloader

Le Principe:

Le moulin qui fait tourner la Switch est un Nvidia Tegra, un SoC (CPU+GPU+toutlereste) en ARM identique à certaines tablettes et autre matos et des “petits malins” on trouvé le moyen d’injecter des instructions (ordres) au Tegra avant même que l’OS de Nintendo démarre. En pratique ça peux même nous permettre de démarrer un autre OS. ATTENTION, cette faille a été corriger sur les Switch récente.

En Pratique:

Cette faille se situe dans le mode Recovery de la Switch (RCM), au moment du lancement de celui-ci on va lui injecter via son port USB-C une sorte de bootloader qui va “dire” au Tegra “eh coco, démarre donc sur un truc qui est dans la carte SD” et paf, ça fait des Chocapic.
Pour qu’il accepte du code via le port USB-C, il va falloir faire un court-circuit sur certains connecteurs qui servent de base au joy-con de droite (pin 1 & 10), la est la faille matériel du Tegra. Je n’ai pas approfondit le pourquoi du comment mais c’est ce court circuit la base de tout. Donc, on fait le court circuit et on demarre en mode RCM (Vol + et power) et quand la console est lancer on injecte le code. Pour injecter le code il y a 2 méthodes. La première est de relier la console à sont PC et via une application (TegraRCMGui) on lui fait la manipulation. La seconde est d’avoir un petit module brancher à la console qui va faire ça automatiquement, j’utilise personnellement cette deuxième solution avec le RCMLoader. Une fois que la Switch a démarré sur le CFW il n’est plus nécessaire de laisser le court circuit et le module (ou le cable PC).

Le RCMLoader

Ça me permet de démarrer sur plusieurs Payloads au choix. Pour choisir il suffit simplement de maintenir le petit bouton pour changer la couleur correspondante au Payload voulu. J’utilise personnellement ReiNX. Il est fournis avec le petit “bidule” pour faire le fameux court circuit sur le coté de la console. Pensez bien a mettre a jour le RCMLoader et aussi le Payload integré par défaut dans celui-ci en le connectant en USB sur votre PC, il sera reconnu comme unité de stockage. Pour ReiNX, après l’avoir téléchargé sur le site officiel, il suffit de supprimé le fichier “payload.bin” dans le répertoire REINX , de mettre le fichier “rei.bin” (70Ko environ) a la place et de le renommer “payload.bin”.

LED

La Carte SD

C’est bien de démarrer la Switch en mode “Tipiak” encore faut t’il que ça démarre sur quelque chose. Donc on devrais retrouver sur la carte SD :

– Le repertoire ReiNX avec le contenu télécharger sur le site officiel.
– Le répertoire switch, où il va y avoir tout nos homebrew favoris.
– le fichier hbmenu.nro que je vous invite a télécharger ici : https://github.com/switchbrew/nx-hbmenu/releases/tag/v3.0.1

Le HomeBrew channel (fichier hbmenu.nro) va nous servir à lancer des Homebrew contenu dans le répertoire switch.

C’est Parti

Quand tout est prêt, on y va :
1. On met la Carte SD avec tout ce qu’il faut dans la switch.
2. On plug le “Bidule” sur le coté et le RCMLoader en dessous de la console (avec la bonne couleur de payload sélectionné préalablement)
3. On maintient “Vol +” et on allume la console. Si tout va bien on vois ReiNX booter et quelques secondes plus tard l’OS de la Switch
4. Quand ça a fini de démarrer, on va dans ” Album ” et pouf, on y est :

DSC_0045

Laisser un commentaire

Lodlus 7 |
AuPlaisirDesSims4 |
Locketlunch24 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jdr Enosia
| Angesetdemonsa2d
| Fog63kokholm